icone site Cheval Confiance

Cheval Confiance

Cheval Confiance

Cheval Confiance

Accomplissement de Soi avec le Cheval

Vincent Folatre

Vincent Folatre

Vincent Folatre

France
(+33) 642.308 593
chevalconfiance@free.fr

icone drapeau espagnol

Vendredi 24 novembre 2017
illustration 00

actualités

Bulletin d'adhésion 2016 Valle Piola Ecovillage Project
logo Bulletin d'adhésion 2016 Valle Piola Ecovillage Project

Un droit d’entrée de 15€ est demandé à tout nouveau membre lors de la première adhésion

Programme des stages 2017 à Valle Piola
logo Programme des stages 2017 à Valle Piola

Valle Piola Ecovillage Project vous propose des stages toute l'année

Arts Martiaux du 23 au 29 Avril 2018 à Valle Piola
logo Arts Martiaux du 23 au 29 Avril 2018 à Valle Piola

L'Association la 12e Salamandre propose une semaine d'Arts Martiaux avec Chantal Carbon

Appel à souscription...
logo Appel à souscription...

Valle Piola Ecovillage Project vous propose d'épargner vos pépites dans un projet en or !

Rédaction Statuts SCI Valle Piola
logo Rédaction Statuts SCI Valle Piola

Rédaction préalable des statuts de la Société Civile Immobilière SCI Citoyenne Valle Piola

Questionnaire Valle Piola Ecovillage Project
logo Questionnaire Valle Piola Ecovillage Project

A l'intention des eco-citoyens permettant de mieux comprendre leurs motivations...

LIVRE
logo LIVRE

La thérapie équestre et le lieu de transformation de l'Être, Auteur Vincent FOLATRE, Edition Vie

Thérapies Brèves avec le cheval
logo Thérapies Brèves avec le cheval

Individuelle, Familiale ou Tutorale période hivernale du Lundi au Vendredi à St Raphaël

Chaîne Youtube Officielle
logo Chaîne Youtube Officielle

Retrouvez Cheval Confiance, dans plusieurs vidéos.

galerie

image_licorneimage_tai_chi_03image_therapie_homme_chevalimage_chevaux_ailesimage_cheval_d_eauimage_cheval_noir_de_merimage_cheval_publiciteimage_chevaux_de_feuimage_pablo_anton_cheval_1image_edenimage_troupeau_riviere

multimédia

... et plus encore ... Nos Partenaires

Approche " Cheval Confiance "

A travers cette discipline ludique, vous découvrirez des sensations primitives qui vous permettront de vous dépasser ou vous libérer de blocages émotionnels, ainsi retrouver confiance en vous, apprendre à explorer votre personnalité, découvrir dans cet accompagnement des ressources insoupçonnées que vous révélera le cheval. Reprendre contact avec vos sentiments premiers et retrouver ainsi, par le toucher, le ressenti, la vision haute, la position verticale, l'équilibre, une liberté qui vous faisait défaut.

La psychothérapie avec le médiateur cheval existe et se développe aujourd'hui ! Cette forme de communication extra-verbale en partie, après différentes étapes de projections puis d'individuation, aide à travers cet animal mythique, à revenir vers la communication et le regard d'autrui.

Recherche et étude dans l'imaginaire des régimes diurnes et nocturnes des images
dessin telepathique dos

Il existe deux catégories d'images qui régissent notre imaginaire, le régime nocturne, c'est à dire les rêves et le régime diurne correspondant aux images télépatiques ou aussi appelé "flash" ou encore dessins télépatiques...
L'apparition de ces images la plupart du temps surprenante et saisissante ; oniriques et/ou télépatique, nous renseigne de façon édifiante sur les structures archaïques de notre psychisme mais aussi physique et physiologique.

Il est remarquable d'observer que dans notre rapport au corps du haut et du bas ; les images d'ascension ou de descente s'organisent souvent en opposition mais peu en symbiose...

Le choix sensasionnel par exemple de l'image diurne souvent lumineuse voir maîtrisée cantonne le rêveur dans une vérité absolue alors que le rêveur nocturne est obligé de chercher dans la symbolique des rêves l'objet de ses désirs. Il est plus aisé de se réfugier dans des images télépatiques confortables et beaucoup plus simples à gérer émotionnellement que de décrypter des rituels nocturnes parfois terribles. Cette recherche nous amène à penser que l'étude anthropologique de notre imaginaire est très importante pour l'épanouissement global de notre être quand celui-ci s'anime.

Document de référence : Classement Isotopique des Images - selon G.Durand

D'autre part, la production des images diurnes ou nocturnes peut être induite par quelqu'un de l'entourage mais aussi par un illustre inconnu... Mais la personne productrice de ces images n'en n'a pas obligatoirement connaissance, c'est-à-dire qu'elle ne les voit pas. Il est alors très interressant de connaître ce que nous produisons dans l'imaginaire de l'Autre. L'expérience, l'émotion, et l'empathie permet une telle recherche.
De la même manière que le cheval peut le faire dans un contexte de non contrainte, il n'est pas rare que les productions d'images s'accompagnent de réglement somatiques dans différents endroits du corps, parfois même des zones qui jusque là étaient endormies ou douloureuses ou inactives.
Vincent Folatre

Pour Gilbert Durand ; "le psychothérapeute recommande, dans la pratique du rêve éveillé, de ne pas lâcher le rêveur au sommet de son ascension, mais de le faire redescendre progressivement à son niveau de départ, de le ramener en douceur à son altitude mentale habituelle." Extrait du livre "Les structures anthropologiques de l'imaginaire" - "Le régime nocturne de l'image" page 219 -> en savoir plus !

"La précédente étude, nous fais toucher à la fondamentale difficulté que présente l'exclusive poursuite de la transcendance et la polémique dualiste qui en résulte. "On se fatigue d'être Platonicien", écrit Alain, ou si l'on ne se fatigue pas on s'aliène.
C'est que la représentation qui se confine exclusivement dans le régime diurne des images débouche soit sur une vacuité absolue, une totale catharophilie de type nirvanique, soit sur une tension polémique et une constante surveillance de soi fatiguante pour l'attention. La représentation ne peut constamment, sous peine d'aliénation, rester l'arme aux pieds en état de vigilance. Platon lui même sait bien que l'on doit à nouveau descendre dans la caverne, prendre en considération l'acte même de notre condition mortelle et faire, autant qu'il se peut un bon usage du temps.
De même le psychothérapeute recommande, dans la pratique du rêve éveillé, de ne pas lâcher le rêveur au sommet de son ascension, mais de le faire redescendre progressivement à son niveau de départ, de le ramener en douceur à son altitude mentale habituelle. Enfin la patiente schizophrène de M.A. Sechehaye* est sur la voie de la guérison lorsqu'elle prend en horreur l'exclusif monde de l'éclairement et qu'elle se raccroche à un rituel et à un symbolisme nocturne.

Face aux visages du temps une autre attitude imaginative se dessine donc, consistant à capter les forces vitales du devenir, à exorciser les idoles meurtrières de Kronos, à les transmuter en talismans bénéfiques, enfin à incorporer à l'inéluctable mouvance du temps les rassurantes figures de constantes, de cycle qui au sein même du devenir semblent accomplir un dessein éternel.
L'antidote du temps ne sera plus recherché au niveau surhumain de la transcendance et de la pureté des essences mais dans la rassurante et chaude intimité de la substance ou dans les constantes rythmiques qui scandent phénomènes et accidents. Au régime héroïque de l'antithèse va succéder le régime plénier de l'euphémisme..."

*Auteur d'un ouvrage historique sur l'un des premiers traitements psychanalytique d'une patiente schizophrène. Cette dernière, alias Renée, serait par ailleurs et ensuite devenue elle-même psychanalyste. Le Journal est écrit par une psychologue suisse analysée par Raymond de Saussure qui sera une des premières à appliquer la technique à une psychotique en milieu psychiatrique. Elle modifiera quelque peu les precepts de neutralité bienveillante en érigeant sa méthode de "réalisation symbolique" qu'elle enseignera ensuite au célèbre hôpital psychiatrique du Burghölzli, en Italie et autres. Elle est véritablement une pionnière du traitement psychanalytique des psychotiques remarquée par Freud et à laquelle se référeront ensuite des psychanalystes comme Harold Searles, Christian Müller (qui lui rendra hommage), Salomon Resnik, etc., etc. Un "indispensable" de la culture et de l'histoire de la psychanalyse. Toujours très actuel notamment sur les vécus transféro contre transférentiels qui y sont relatés.
L'Onirothérapie ou l'étude des rêves
image lady godiva onirotherapie

Ils ne peuvent que contenir son espérance essentielle. Ils sont l'assise et non l'espoir. L'espoir de l'homme est dans son esprit. L'esprit est l'avenir de notre espèce. Relier l'homme à l'animal, c'est lui faire retrouver ses forces...

Comment mes rêves de chevaux et ceux des patients m'amènent à étudier l'onirologie ? Pourquoi une personne qui ne rêvait pas, une fois engagée dans une démarche personnelle de développement, d'éveil ou de réparation va voir son espace onirique (de Oniros, le dieu Grec des songes) s'activer, avec notamment des rêves et des situations qui mettent en scène des chevaux, des cavaliers, mais aussi des licornes, des attelages... Toute cette matière de la nuit et des songes représente à elle seule un bagage inconscient important, qui reflète l'essentiel de la vie consciente du patient.

Pour le psychisme, selon Georges Romey, les animaux représentent les instincts, les élans réactionnels de la nature charnelle qui sont pour l'homme, la représentation de sa vitalité et de sa capacité d'adaptation au monde. Il est l'auteur de 4 dictionnaires sur la symbolique issus de thérapies par le rêve éveillé.
Les différentes approches associées :
  • Le Reiki ou l'approche corporelle énergétique -> en savoir plus !

    C'est une technique de soins énergétiques par laquelle le thérapeute canalise et transmet l'énergie au patient par apposition des mains pour activer les processus naturels de guérison. Elle améliore la santé, favorise la guérison des traumatismes émotionnels, le développement personnel et l'évolution spirituelle. Le praticien "Reiki" ne travaille pas avec sa propre énergie mais canalise l'énergie universelle qui possède une grande force vitale. Cette pratique est reconnu par les assurances maladie dans plusieurs pays, tels que la Suisse, l'Allemagne et est utilisé dans les hôpitaux au Canada et aux Etats-Unis.

    Livre de référence : "L'Art et la pratique spirituelle du Reiki" de Patrice Gros aux éditions Alphée (sept. 2006)

  • Le Massage des chevaux
  • Le Horse Body Painting © ou la peinture sur cheval -> en savoir plus !

    Découvrez le témoignage de Claudie Seite (en savoir plus !), à la suite d'une séance, mais aussi cette galerie d'images ...

    photo horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body painting cliquez sur les images !

    Hameau de la Grée

    photo horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body paintingphoto horse body painting cliquez sur les images !
  • La Rencontre en liberté avec le cheval
  • Découverte du Tai-Chi-Chuan et du Qi Gong -> en savoir plus !

    Le premier est un art martial chinois, dit "interne" (neijia), d'inspiration taoïste. Souvent réduit en Occident à une sorte de gymnastique, il est apprécié des personnes âgées pour son effet bénéfique sur le corps et la santé ainsi que des personnes s'intéressant aux arts martiaux (Source : Wikipédia).
    Pour le second, c'est une gymnastique traditionnelle chinoise et une science de la respiration, fondée sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie vitale, et associant mouvements lents, exercices respiratoires et concentration. Le terme signifie littéralement "exercice (gong) relatif au qi", ou "maîtrise de l'énergie vitale" (Source : Wikipédia).
    Pour plus d'informations concernant cette pratique, visitez cette page sur le site passeportsante.net

    photo tai chiphoto tai chiphoto tai chiphoto tai chiphoto tai chi cliquez sur les images !
  • L'immersion dans le troupeau
  • Le Kalaripayat ou le combat au bâton -> en savoir plus !

    Plus que des mots, une galerie d'images ...

    photo kalaripayatphoto kalaripayat cliquez sur les images !

Thérapie Individuelle, Familiale ou Tutorale

La thérapie individuelle s'étend sur 5 jours. La prise de contact entre le praticien et le client est fondamentale. Elle va déterminer toute la suite de la thérapie, bien avant d'aller sur le terrain. Ce premier entretien va évaluer les difficultés apparentes et cherchera à approfondir les causes plus secrètes ayant provoquées la demande d'équithérapie.

Vient ensuite l'accompagnement proprement dit. Le cheval – animal de 500 kgs – réveille des émotions enfouies dans l'inconscient depuis l'enfance : peurs allant de la simple appréhension à la panique génératrice d'angoisse. La personne se libère, se lâche... L'accompagnant est présent pour écouter et orienter.

Quel est le but recherché au cours de ces séances ?

Reprenant les travaux de la psychologie systémique, nous cherchons à faire émerger des problèmes enfouis dans l'inconscient que le cheval médiateur et non jugeant va permettre de révéler de façon bouleversante et surprenante (corps, conscience et énergie), le thérapeute créant le lien humain nécessaire pour délivrer la parole (Dire).

Contact
vincentfolatre@yahoo.com
Les différentes thérapies associées :
  • Epanouissement Personnel
  • Dépressions (neurasthénie sous diverses formes) -> en savoir plus !

    Une cure de lumière et d'oxygène peut vous aider à lutter contre les dépressions légères de l'hiver. Avec un cheval, c'est un bain sensoriel intensif propre à remettre en route le goût de l'action.

    En cas de dépressions en lien direct avec un événement douloureux, "un temps pour le dire", un temps de rencontre profonde avec soi même, auprès d'une oreille attentive aux difficultés de l'existence vous mènera vers une compréhension globale de ce qui a occasionné la souffrance, et éloignera de vous des traces qui se révéleraient ensuite insidieusement perturbatrices.

    Enfin, lorsque des inhibitions persistantes handicapent votre quotidien, qu'il vous est impossible de fuir ou de changer, l'accompagnement du thérapeute peut-être un soutien pour aborder des ressentis conflictuels. De plus l'interrogation sur son réel projet de vie qui se produit au fil des chemins, lorsqu'on voyage à cheval par exemple, vous aidera à ressentir au plus près de soi-même quels sont vos talents et vos buts véridiques dans l'existence. Une quête de sens à son existence, une thérapie du déconditionnement du conditionnement.

  • Dépendances (addictions ou compulsions) -> en savoir plus !

    Toutes les formes de dépendance sont sensibles à la thérapie équestre. Il s'agit d'une aliénation de la personne à son besoin, que ce soit par une collection frénétique de timbres, la compulsion à acheter, à jouer avec angoisse ou encore par une hypersexualité systématique, et bien sûr l'alcool et les drogues, y compris les médicaments. Dans toutes ces formes de pseudo-satisfactions se réfugient l'angoisse et la pulsion.

    La personne "avec symptômes" est à comprendre dans un réseau complexe de liens, réels et imaginaires, qu'il s'agit de décrypter, en favorisant dans un premier temps la proximité avec ses propres émotions, grâce à la médiation du cheval.

  • Traumatismes -> en savoir plus !

    Accidentés de l'équitation ou autres ; troubles de l'équilibre, de la mémoire... une thérapie réparatrice. " Un accident est si vite arrivé !" l'expression est rapide mais bien réelle, c'est souvent au moment où on s'y attend le moins, en un instant, c'est la catastrophe, tout s'écroule autour de nous, la terre fuit sous nos pieds, notre verticalité est mise à mal, nous sommes déstabilisés, meurtris dans notre mental et dans notre corps.

    Il faut parfois des mois, des années pour récupérer son intégrité physique et mentale. La rééducation physique ainsi que l'accompagnement psychologique qui suivent, peuvent être déterminants dans la récupération d'une partie ou de tout notre potentiel.

    Suite à ce traumatisme, peuvent survenir des réactions d'irritabilité, de culpabilité, de colère, de perte de confiance en soi, mais aussi une impotence, entraînant une peur de ne pouvoir assumer une vie normale. L'entourage, les amis, la famille, les thérapeutes prennent alors un rôle très important dans la restructuration de notre personnalité, à la recherche de notre autonomie totale.

    Pour tous, je propose un vaisseau qui s'appelle cheval. Celui-ci pourra vous réconcilier avec votre intérieur cassé. La maîtrise de votre monture, vous aidera à rétablir la verticalité, position nécessaire pour retrouver une confiance en vous et les autres. L'utilisation, la synchronisation des aides droite et gauche, le développement des sens : par le toucher ( soins apportés au cheval ), par l'observation ( langage des oreilles ), les automatismes ( la mémoire des gestes ) vous redonneront en partie ou totalement de votre potentiel.

    Je vous accompagnerai tout au long de cette démarche avec vos moyens du moment pour recoller les morceaux de votre miroir brisé. Vous constaterez vous-même que vous maîtrisez l'énergie créatrice de vos émotions, celle du cheval et vous pourrez ainsi la redistribuer dans votre environnement proche qui vous le rendra bien.

  • Phobies (vertige, timidité, animaux, insomniaques, ...) -> en savoir plus !

    Une thérapie par la connaissance de soi, nous avons tous certaines peurs connues ou inavouées. Celles-ci peuvent se révéler par hasard dans notre vie, lorsque l'on s'y attend le moins. Ces peurs, dont on ne connaît pas bien l'origine sont souvent vécues comme des contraintes dans notre quotidien. Elles nous empêchent de nous exprimer pleinement dans nos rapports avec les autres, dans notre sexualité, dans notre travail, ...

    Certaines phobies sont devenues des habitudes et se sont insidieusement installées dans notre environnement. Devant tant de difficultés, une certaine abnégation "confortable" nous a permis de survivre mais non de vivre.

    Je vous propose, à votre rythme de murmurer à l'oreille du cheval les problèmes qui vous tracassent, et d'instaurer avec lui, un échange où vous pourrez découvrir que cette peur n'était pas si terrible. Au début vous serez "tout petit" devant l'énergie colossale que dégage le cheval et vous vous apercevrez avec le temps que votre attitude face à lui sera de plus en plus désinhibée.

    Vous pourrez appréhender ensuite votre peur en réduction, avec moins de violence qu'auparavant. Je vous accompagnerai avec patience dans cette relation que vous aurez bien voulu instaurer entre le cheval et vous-même pour une meilleure autonomie quotidienne.

  • Thérapie pour l'Insertion -> en savoir plus !

    " Vous avez semé un enfant, vous récolté une bombe " écrivait avec humour le psychanalyste Donald Winnicott pour décrire l’adolescence.

    Les actions sociales avec le cheval sont nombreuses dans les centres équestres surtout avec un public adolescent. Dans une société en crise, sans "rituel de passage" comme dans la plupart des société primitives et qui aidait l’enfant à devenir adulte, le cheval est devenu un moyen de canaliser une énergie débordante, qui n’obéit plus à ses "pairs".

    Des institutions organisent des séjours pour "les jeunes de banlieues" d’avantage dans un but de les occuper plutôt que d’aborder leurs problèmes en profondeur. Mais comment le pourraient-ils ? Comment faire de la thérapie avec des fauves ? Il faut toujours des cages au cas où ! Les animateurs eux-mêmes, main d’œuvre pas chère (B.A.F.A. – Brevet Aux Fonctions d’Animateur) ne sont pas toujours formés en conséquence, ou ont très peu d’expérience. Les équitants font comme ils peuvent pour gérer au mieux un groupe de jeunes gens qui ont bien envie de profiter de ces vacances offertes.

    Il n’en reste pas moins que l’adolescent va trouver dans le cheval toute une communication à créer et à identifier ainsi le cheval va devenir agressif, si son cavalier est agressif ou va réclamer de l’affection si celui-ci est attentionné. Il s’établit ainsi une relation très particulière entre l’individu et sa monture, entraînant la personne à une vraie rigueur et une responsabilité, quant aux soins à apporter ou aux comportements à adopter. Le bien être du cheval est au final proportionnel au niveau de complicité et au degré d’entente établis avec celui qui le monte.

    On peut imaginer aisément les belles histoires qui se tissent entre le cheval et l’adolescent. Parfois naît une première histoire d’amour, surtout chez la jeune fille où le cheval va tout naturellement intégré ses projections maternantes, de maîtrise déjà de l’énergie masculine, représentée par sa puissance et sa fougue, une avant première de la rencontre avec l’homme, un essai, un rituel, un passage pour sa transformation de fille en femme puis en mère.

    Il est d’ailleurs beaucoup d’histoires de femmes avec les chevaux, qui se prolongent dans le temps, même après avoir rencontrer l’amant, le mari ou le compagnon de sa vie, Il est intéressant de souligner qu’une fois la relation avec l’homme consommer ou consumer, le retour de la relation femme/cheval est une valeur sure comme inconditionnelle, qui se pose comme un refuge maternel pour mieux recommencer, ou non, une communication avec l’homme.

    En savoir plus avec l'article : " Thérapie pour l'Insertion, mon experience et d'autres " par Vincent Folatre, équithérapeute.
  • Handicap (trisomiques, déficients mentaux, ...) -> en savoir plus !

    Cette thérapie sensorielle n'est pas nouvelle et s'est développée dans de nombreux centres équestres en France et à l'étranger. Je l'ai moi-même utilisée dans mon établissement.

    C'est avec l'aide d'un éducateur spécialisé ou d'un psychothérapeute que les séances se déroulent. Presque tous les handicaps peuvent y être confiés. Le résultat de ses séances est parfois surprenant pour peu que l'activité soit régulière, que le lieu, le thérapeute, les chevaux soient toujours les mêmes. Une grande confiance doit également s'instaurer entre l'équithérapeute, les éducateurs, les handicapés et les chevaux. Celle-ci doit perdurer et être sans faille, sans accident qui pourrait remettre en question une partie ou l'ensemble du travail déjà accompli. C'est la raison pour laquelle certains chevaux sont plus adaptés que d'autres pour cette activité.

    Les séances sont en général au nombre de deux par semaine, la plupart du temps en groupe. Elles sont divisés en 3 parties : Le toucher et le senti, par des soins apportés aux chevaux comme le pansage, les caresses, le massage, ... ; La synchronicité des gestes, qui fera appel à une certaine précision pour harnacher les chevaux (envers et endroit, droite et gauche, boucles et ajustement des cuirs); et enfin La mise en selle, qui permettra de renseigner sur la capacité de la personne à faire confiance dans son encadrement (cheval, thérapeute, éducateur) ainsi que sur sa capacité physique et mentale (tonus musculaire, position du cavalier, équilibre, dyslexie, respiration, ...). Certains patients se limiteront à la mise en selle et au cheval tenu en longe. Ce sera déjà une grande réussite !

    Au fil du temps, un petit nombre pourra devenir plus sûr d'eux, et ainsi entrer dans un manège fermé. D'autres deviendront plus autonomes dans leur quotidien et ainsi trouveront une meilleure confiance en eux, un meilleur relationnel avec les éducateurs et le personnel soignant. Le cheval est à coup sûr une véritable thérapie pour ses patients, mais c'est un cheminement long et rigoureux qui donne immanquablement à chacun des acteurs une grande satisfaction. Les chevaux sont à l'évidence plus à l'écoute avec ce public qu'avec un autre, peut être un sixième sens que nous aurions perdu ?

  • Voyage Nomade / Séjour d'Adaptation (réservation plusieurs semaines à l'avance) -> en savoir plus !

    " Qui veut voyager loin ménage sa monture ! ", cette vieille expression française montre bien que pour aller le plus loin possible il faut apporter un soin particulier à son cheval. Autrement dit pour se soigner soi même, il faut soigner l'autre. C'est cette entraide étroite qui est principalement développée dans un voyage comme nous pouvons le concevoir.

    " Plus vous passerez de temps sur le chemin, en autonomie totale, plus vous serez en communion avec la nature. C'est fondamentalement le retour aux origines nomades qui s'opère depuis toujours chez le pèlerin dans ses buts les plus nobles: l'art et le sacré, la vie et la mort, la grande question spirituelle de tous les hommes qu'ils se déplacent vers Rome, Lhassa, La Mecque, Jérusalem ou Santiago de Compostella. "

    Extrait de " Pélerin en partance vers Compostelle " par Vincent Folatre.

    C'est dans ce contexte que je vous propose une "thérapie du bonheur" à cheval en pleine nature pour une expédition d'une ou deux semaines voire plus. Votre corps et votre esprit habitués à un quotidien trop stressant dans votre vie professionnelle et affective pourra retrouver ainsi le sens primitif de sa vraie nature celle des origines, celle de notre premier souffle, en clair celle du nomade ! Faire l'expérience du nomadisme, c'est quitter un instant la sédentarité, accepter la perte de ses repères, aller au-delà de l'impossible pour découvrir et développer une richesse cachée en chacun de nous : l'émerveillement.

  • Remédiation (relation entre le cheval et son propriétaire) -> en savoir plus !

    Des gestes simples pour une meilleure compréhension du cheval et de soi même. Une thérapie de la maîtrise des émotions.

    Chaque cavalier connait la difficulté que l'on peut rencontrer avec son cheval. Une mauvaise gestion de cette énergie de 500 kilos peut se retourner contre vous par inadvertance. L'émotivité qui le caractérise depuis la nuit des temps, (notamment la fuite de l'animal devant le prédateur inscrite dans sa carte génétique) peut surgir à tout instant et provoquer une confrontation avec son cavalier.

    Hormis les problèmes physiques dus aux mauvais traitements, aux accidents du cheval (glissades, chutes, ...) et qui impliquent la visite d'un vétérinaire ou d'un ostéopathe équin, une maladresse du dresseur, une anomalie ou un changement dans ses habitudes, un accident peuvent réveiller chez le cheval comme chez le cavalier une attitude émotionnelle difficillement gérable de la part d'un propriétaire de chevaux non averti ou ayant peu d'expérience. La confiance établie entre eux préalablement ; peut être durement et durablement touchée même au-delà de ce que pouvait imaginer le cavalier.

    Il existe des gestes simples de la part du propriétaire de l'animal pour éduquer* le jeune poulain ou récupérer* un cheval traumatisé ou délaissé qui serait passé dans plusieurs mains non identifiées, violentes ou inexpérimentées. Vous retrouverez ainsi une confiance en vous, une attitude positive que vous aviez perdue face à votre cheval, pris dans votre émotion, votre colère voir votre peur.

    La patience, le tact, le calme, l'adaptation, les aides naturelles que sont la voix, le toucher,le massage, la répétition des gestes... peuvent en partie ou totalement reprendre une situation délicate avec votre cheval. C'est cet apprentissage oral que je vous propose de connaître grâce à une méthode adaptée à votre cas pour vous remettre sur le chemin de la maîtrise de vos émotions.

    *Si un dressage ou un redressage du cheval est nécessaire, je pourrai intervenir avec votre accord de façon autonome.

Haut de page Contact Déontologie Cheval Confiance © 2012 logo partenaires valle piola ecovillage project logo partenaires a-arts-s logo partenaires 12e salamandre logo partenaires societe francaise d'equitherapie logo partenaires la vie des communes logo partenaires alliance pour la sante logo partenaires equiref